Hestae Avocats

Nos articles

Statut de "pupille de la République" accordé aux enfants de soignants décédés du Covid-19

Statut de "pupille de la République" accordé aux enfants de soignants décédés du Covid-19

Le décret du 25 mars reconnaît exceptionnellement les soignants décédés durant la pandémie comme éligibles à la mention "Mort pour la République", permettant ainsi à leurs enfants de bénéficier du statut de "pupille de la République".

Même si le nom diffère de celui des "pupilles de la Nation" qui avait été créé pour les orphelins de guerre en 1917, le soutien accordé aux pupilles de la République reste le même.

Quelles mesures pour les "pupilles de la République" ?
Selon les ressources familiales, les pupilles pourront bénéficier d'une prise en charge partielle ou totale de leurs frais d'entretien et de maladie ainsi que de leurs frais scolaires.
Ils bénéficieront aussi d'une aide à l'emploi :
- accès facilité à certains emplois
- subventions pour un premier emploi
- accompagnement dans la recherche d'un emploi ou d'un stage
- prêt en cas d'installation professionnelle
Les conditions ?
Ces mesures concernent les enfants de soignants décédés entre le 1er janvier 2020 et le 31 juillet 2022. Les pupilles pourront bénéficier de l'aide et de l'accompagnement de l'État jusqu'à leurs 21 ans.
E-mail